Ger sweet ger... Ca y est, nous avons enfin acheter et installer notre yourte... Je peux maintenant le dire haut et fort : j'habite dans une yourte au fin fond de la Mongolie... :=)

Alors, ce n'est pas à droite du caillou blanc.. mais à Hatgal, petit village au sud du lac Hovsgol et village natal de Tsooj.. Tsooj a insisté pour avoir l'électricité nous ne sommes donc pas complètement au fin fond de la Mongolie... Et oui hélas pour Tsooj, il n'y a rien d'exotique dans le fait d'habiter une yourte et l'électricité présent que depuis 2 ou 3 ans ici revêt une certaine importance...

SANY0810_bisA Moron, la capitale de l'aimag (région), nous avons acheté des objets à l'état neuf considérés comme antiques en Europe : râtelier et baquet en fer pour la lessive, pot de chambre, fontaine à eau pour les ablutions du matin, pot à lait en alu, poêle à bois...Il n'y a pas d'eau courante et le chauffage et cuisson des aliments n'est assuré que par un poêle à bois au centre de la yourte.

Tsooj s'occupe de la coupe du bois (faire joujou avec la hache alors que j'ai 2 mains gauches n'est pas raisonnable..) et d'aller chercher l'eau au lac une fois par semaine. Certains y vont avec une charrette tirée par un cheval, mais nous y allons en Buffalo (notre voiture)...

Tous les matins au réveil, avec le froid, de la vapeur sort de la bouche quand on parle et on tire à la courte paille pour savoir qui va sortir de sous la couette bien chaude pour allumer le feu. Naraa emmitouflée dans son sac de couchage et sa combi polaire (merci les kdos !) n'a pas l'air d'avoir froid, malgré son visage glacé. Il ne fait pas encore moins de 0° sous la yourte car on se lève une fois la nuit pour refaire du feu. Mais en janvier ou février, j'ai bien peur que le p'tit bout de nez de Narantuya ne gèle et ne tombe tout seul...Il fait aujourd'hui -10° en journée et -20° la nuit. Il fait nuit noire à 18h00 et le soleil ne se lève que vers les 8h30.

Image1

Je fais du thé au lait tous les matins et là il faudrait que je fasse des bortsog (biscuits) pour accueillir les gens de passage. Puis, il va falloir que je m'occupe de la lessive, je vous rassure je ne la fais pas à la cendre...

Je ne sais pas si c'est un rêve, j'ai du mal à réaliser en fait que c'est bel et bien ma vie que je suis en train de vivre.. C'est tellement différent.. Mais en tout cas, je m'éclate.. :=)

Bon, sinon, un peu de culture... La yourte (ou 'ger' en mongol) est l'habitat des peuples des steppes d'Asie Centrale depuis des millénaires. Aujourd'hui, plus de la moitié des Mongols continue à vivre dans leur habitat traditionnel, que ce soit les nomades à la campagne ou les habitants permanents des villes et villages.
Tente de feutre, la yourte ne comporte qu'une pièce avec au centre le poêle. La porte fait face au sud, en direction du soleil. La yourte est divisée en deux parties, les hommes (et les invités) se tiennent à l'ouest et les femmes à l'est. Ainsi la cuisine est à l'est et la sellerie à l'ouest. Les lits sont placés de chaque côté, et les objets de valeur sont stockés au fond, partie associée au respect (plus de précisions ici).
Nous, notre lit est un king size bed (on dort à 3...), et sur le côté ça le faisait pas alors on l'a positionné à la place des ancêtres au nord... ça n'a pas dérangé Tsooj plus que ça... 
Notre yourte est une 5 murs, représentant le nombre de 'treillis' ou 'murs' qu'il faut pour former le rond. Cela représente environ 28 m2. Une yourte se compose d'éléments en bois, de 2 couches de feutre (1 en été), de tissu imperméable et d'un tissu blanc pour faire jolie. Pour comprendre comment on monte une yourte, j'ai réalisé une vidéo au montage de la nôtre : ger sweet ger. Et les photos sont là: Picasa.

SANY0823_bisBon, y'a encore du boulot de déco notamment pour les murs et Tsooj fabriquera les meubles manquants cet hiver...

Vous remarquerez aussi sur les photos le superbe tapis kitchissime mongol.. Je me suis jurée que chacune de mes yourtes auraient au moins un tapis kitch, mais attention, il faut que le tapis nous tape à l'oeil... A la recherche du kitchissime tapis...

Bon, sur ce, faut que je remette du bois dans le poêle et que je fasse mes bortsogs... Alors, à bientôt si vous le voulez bien.

 

 

 

18e article des aventures de Naraa, maman Nat et papa Tsooj.

Naraa est née le 1er mai 2010. Son prénom mongol, Narantuya, signifie rayon de soleil. Issue de deux cultures très différentes, elle est née à Paris, mais à l'aube de ses deux mois de vie, elle part rejoindre les vertes steppes de Mongolie avec sa maman française Nathalie et son papa mongol Tsooj. Randonnée en Mongolie, voyage en Chine... C'est à travers ce blog que nous tâcherons de vous rapporter les évènements majeurs de cette aventure