Nous sommes en ce moment en train de réfléchir à la manière de transporter Naraa cet été à cheval.

L'an dernier, c'était dans le berceau hippomobile spécialement fabriqué pour l'occasion. Cette idée a été inspiré d'un livre donné par une amie (que je remercie encore vivement): "Un Berceau sur un Cheval" d'Evelyne Coquet. A la fin des années 70, Evelyne Coquet a effectivement parcouru avec son jeune fils de 5 mois près de 1000 km dans les landes et les montagnes désertes des Highlands d'Ecosse. Récit trés intéressant, le livre n'est plus édité mais il est vendu d'occasion sur les sites marchands.
Mais Naraa ne rentre plus dans le berceau maintenant. Elle aura 15 mois et sera pleine d'énergie pour vouloir courir de partout plutôt que de rester en place...

Alors... que faire ?

Une idée des plus loufoques, je trouve, a été lancée par deux éleveurs Torjee et Lhagwa, qui pourtant ont des enfants et qui pourtant étaient présents l'an dernier lors de l'incident (voir lettre à Naraa): fabriquer une boîte accrochée à un bât mongol. Dans cette boîte, elle pourrait se lever, bouger, etc... En gros, se casser la figure au moindre mouvement du cheval... Et Naraa dans une boîte, ça tiendra pas 5 mn sans hurlements stridents...

Nous avons déjà notre petite idée, assez chiadée pour la réalisation mais qui pourrait être vraiment chouette si cela fonctionne... Mais jouons à un petit jeu : imaginez les façons les plus loufoques possibles pour transporter un enfant de 15 mois à cheval... Le gagnant aura un gros bisou de la part de Naraa, et le logement gratuit dans une de nos yourtes d'invités - mais faut venir en Mongolie pour ça :)

En attendant les résultats, voici quelques idées peintes par ma chère môman, Nanny Nini pour Naraa mais aussi artiste à plein temps :

IMGP6793

IMGP6792

IMGP6791

Voici une petite vidéo pour comprendre la présence du petit cheval vert :

Et vous allez peut-être me demander ce que peut bien vouloir dire le titre de cet article : Yawiy... Tchou ! "Yawiy" correspond à "Allez / Allons-y !" et "Tchou" est ce que l'on doit prononcer pour faire avancer les chevaux mongols. Et oui, les chevaux mongols sont dirigés à la voix et moins aux jambes comme en Occident. Cela dit en passant, il n'y a pas de mot pour les faire arrêter... Demerden sie sich... :=)

A bientôt pour de nouvelles aventures, en attendant vos loufoques idées...