Enfin de retour sur la terre du Hovsgol... Retrouver notre maison, nos mélèzes, et notre vue sur Hatgal et le lac...

Naraa a retrouvé ses jouets pour sa plus grande joie, s'en souvient-elle ? Peut-être pas... Elle doit avoir quand même des souvenirs enfouis quelque part, car quand je lui ai dis qu'elle avait aussi plein de livres ici, elle a immédiatement tourné la tête vers la bibliothèque pourtant enfouie derrière le fatras de nos yourtes entassées dans la maison pour l'hiver.

Sanjaa a immédiatement trouvé de quoi faire de nouvelles bêtises avec nos gros bidons d'eau et la shanaga (grosse cuillère pour aérer le thé au lait et dont on se sert aussi pour verser l'eau des gros bidons vers de plus petits récipients). Mais son sport favori est de sortir dehors dés que la porte est entrouverte. Il va adorer nos semaines de randonnées où nous serons constamment dehors, qu'il vente, pleuve ou neige.
A ce propos, il neigeait hier (oui je sais on était le 22 mai et il neigeait...), ce pour la plus grande joie de Naraa qui restait le nez collé à la fenêtre pour attendre : le père-noël...

DSC04084petit

Bon, sinon, c'était la première fois que les parents de Tsooj découvrait Sanjaa... Comment cela s'est-il passé ? Et bien ma fois, bien moins choquant pour moi que notre arrivée 4 ans auparavant avec Naraa (voir article Ciel ma belle-mère). Et ce pour sans doute plein de raisons à la fois : je me suis habituée à la façon de faire en Mongolie ; c'est mon deuxième enfant ; mes beaux-parents sont 1000 fois moins collants qu'au début (serais-je un peu plus dégourdie?). Je crois même que si quelqu'un d'autre l'allétait, cela ne me ferait ni chaud ni froid.
Franchement, il n'y a eu à aucun moment de malaise, même quand belle-maman touchait le zizi de son petit-fils en disant "qu'est ce que c'est que ce p'tit zizi? qu'est ce que c'est que ce p'tit zizi ?", et en faisant semblant de le manger (ce qui a fait hurler de rire Naraa) et de cacher l'appendice pour montrer à Naraa qu'elle l'avait vraiment mangé... Tsooj le faisait déjà avant elle, ça fait rire le gamin (et sa grande soeur), et Tsooj m'expliquait déjà en France que c'était assez commun ici. Bon, n'allez pas chercher quelque chose de salace là dedans, c'est vraiment pour jouer et sans doute pour honorer la virilité du gamin.
Et pourquoi mon fiston est-il cul nu chez mes beaux-parents ? et bien parce qu'on ne lui met pas tout le temps de couche, et qu'il a gentiment honoré leur tapis, il a donc fallu enlever son pantalon trempé...

DSC04090petit

Et quant à Naraa avec la famille mongole, cela se passe bien aussi malgré le fait qu'elle ne parle pas encore le mongol. Elle m'a demandé hier pourquoi son cousin Halhoo ne la comprenait pas. Voici notre échange :
"- et bien parce qu'il ne parle pas français.
- et pourquoi Halhoo ne parle pas français?
- parce qu'il est mongol et qu'il ne parle que le mongol.
- mais moi je parle mongol !
- ben, non, là, tu lui parlais français.
- et pourquoi je ne parle pas mongol ? (dite avec une petite moue du style je vais bientôt pleurer)
- tu le parleras bientôt, ça va venir tout seul, tu verras. C'est quelque part dans ta tête, et quant tu auras trouvé où c'est, tu parleras mongol.. " (et là, grosse réflexion. Sans doute en train de chercher dans sa tête où se trouve la case "parler le mongol")...

Malgré cela, Naraa a bien voulu rester cet après-midi chez ses grands-parents. Je lui ai laissé le choix de rester avec Emee et Ovoo et Sanjaa, ou de venir aider papa et maman à poser le sol en bois pour les yourtes. Et à ma grande surprise, elle a souhaité rester chez eux, alors que ses cousin(e)s Halhoo et Ariunaa n'étaient pas encore arrivés, et qu'il n'y avait pas de jouets... Cela fait maintenant plus de 4 heures qu'elle est chez eux et pas de nouvelles particulières si ce n'est belle-maman qui nous a appelé pour savoir si Naraa pouvait aller chercher son dernier cousin Munkhe à l'école avec sa tante. J'ai hâte d'avoir le retour de Naraa sur son après-midi :=)
En tout cas, elle semble vouloir bien s'intégrer, c'est super ! On va voir s'il n'y a pas moyen de la mettre à la maternelle avec son cousin Munkhe, si elle le souhaite. Il ne reste plus qu'une ou deux semaines avant la fin des cours (ils ont trois mois de vacances l'été), je ne sais pas si cela sera possible...

De manière générale, c'est assez étonnant, mais il semble que Naraa veuille à tout prix faire exactement comme sur les photos qu'on lui a montré lorsqu'on était en France. Par exemple, nous étions dehors à l'aéroport de UB lorsqu'elle aperçut deux petits moineaux (ou quelque chose de ce genre). Elle s'en approcha, et ils s'enfuyèrent. Elle revint toute penaude en me disant qu'elle n'arrivait pas à faire comme en Mongolie...  Ne voyant pas ce que les mongols font de particulier avec les moineaux, je lui demande plus d'explications. Elle m'explique que les oiseaux sont censés venir se poser sur son bras... Temps de réflexion nécessaire avant que cela ne fasse tilt : mais oui bien sûr les photos de l'Altai avec notre chasseur d'aigle, où effectivement l'aigle repose majestueusement sur le bras de son maître... Après avoir expliqué les différences anatomiques entre un moineau et un aigle, je lui dis que l'on verra des aigles à Karakorum cet été, mais que je ne suis pas certaine qu'elle puisse en porter un parce que c'est très grand et très lourd, et que même moi je ne sais pas si j'en serais capable. Je pense que son papa sera bon pour jouer les touristes à Karakorum où quelques péquins séquestrent de pauvres aigles maigrichons pour vendre une photo aux touristes avec un aigle sur leurs bras...

En tout cas, elle a l'air d'avoir plein de rêves dans sa tête, et je pense qu'elle ne sera pas déçue. Pöur la première rando (qui démarre le 7 juin), nous allons convier le troupeau de la maman de Torjii de Hatgal à Renchinlhumbe (soient 120 km environ) pour leur migration d'été. Chèvres, moutons, yaks, tout ça à cheval, dans les vastes steppes de Mongolie... Elle va pouvoir se raconter des histoires (en plus de celles que je lui conterais), et faire plein de beaux rêves le soir sous la tente...

La suite à bientôt :=)

Nath